En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.AccepterEn savoir plus

Le bilan économique (Cours d'histoire)

Le bilan de la Seconde Guerre mondiale

Hist-geo.com > Seconde Guerre > Cours > Le bilan > Économique

I-B - Le bilan économique

(Voir la page précédente : I-A - Le bilan humain)

Des destructions quasi totales

Dans les régions très touchées par les combats, et notamment par les bombardements, les destructions des infrastructures sont quasi totales.

Au Japon et en Allemagne, les villes ont été systématiquement bombardées par les Alliés.

Partout en Europe, la Libération a donné lieu à des destructions massives surtout des moyens de communications.

En France, les destructions sont plus importantes que celles occasionnées par la guerre de 1914-1918.

Dans ces ruines, ces destructions, des milliers de civils doivent être nourris et logés. En France, on doit maintenir le rationnement, plusieurs mois après le départ des Allemands.

Un bilan financier catastrophique

Pour financer le conflit, les pays ont souvent eu recours à l'emprunt, aux impôts ou à l'inflation. Cela a pour conséquence une hausse des prix et un affaiblissement des pays du fait d'une croissance de la dette publique.

Cet endettement généralisé impose une remise en ordre du système monétaire international. Cette remise en ordre se fait avec les accords de Bretton Woods, signés en juillet 1944.

Ces accords signés entre 44 pays prévoient plusieurs choses :

  • Le dollar, convertible en or, est promue monnaie internationale au même titre que l'or. Les accords de Bretton Woods consacrent donc définitivement le dollar comme monnaie de référence.
  • Une coopération monétaire mondiale est créée avec la mise en place du Fond Monétaire International (FMI). Installé à Washington, il est alimenté par les pays membres selon leur richesse. Il joue un rôle de stabilisateur à l'égard des monnaies et accorde des prêts aux pays connaissant des difficultés passagères.
  • Une Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) ou Banque mondiale est mise en place. Elle sera chargée d'aider les pays dévastés par la guerre (elle aide aujourd'hui les pays en voie de développement).

L'économie des pays vaincus sous tutelle

Les Alliés (les vainqueurs) décident aussi de placer sous tutelle internationale l'économie des pays vainqueurs.

Ainsi, en Allemagne, les konzerns, grands groupes de l'industrie qui ont financé le parti nazi et utilisé la main-d'œuvre des camps de concentration, ces grands groupes sont démantelés à l'image de IG Farben.

Le même phénomène se produit au Japon avec la suppression des zaïbatsus et avec la mise en place d'une réforme agraire imposée par les Américains.

La suite du cours : I-C - Le bilan moral

Vous avez apprécié? Partagez!  Plus...

Hist-geo.com: Histoire et géographie sur le net (Cartes, fonds de cartes, cours, etc.)

Informations légales | Haut