En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.AccepterEn savoir plus

Biographie de Lénine

Lénine [Vladimir Illitch Oulianov dit] (1870-1924)

Hist-geo.com > URSS > Biographies > Lénine

Homme politique russe, fondateur du parti bolchevik, il organise la Révolution d'octobre 1917.

Il fait signer en 1918, avant la fin de la Première Guerre mondiale, un traité de paix avec l'Allemagne.

En tant que dirigeant du Conseil des commissaires du peuple, il se consacre à la construction du communisme en URSS, URSS qu'il a fondée en 1922.

Sa succession en 1924 à la tête de l'URSS donne lieu à un affrontement au sein du parti communiste soviétique : Staline sort vainqueur de cette lutte.


Fils d'un haut fonctionnaire de l'enseignement public russe anobli en 1882, élève brillant, son enfance fut marquée par la condamnation à mort par pendaison (1887) de son frère âgé de 20 ans, pour participation à un complot contre le tsar. Devenu avocat, Vladimir Oulianov rejoint la capitale Saint-Pétersbourg et travaille activement à la diffusion d'idées socialistes révolutionnaires auprès des cercles ouvriers qu'il contribue à fédérer. Il est arrêté et emprisonné (1895-1896), puis exilé en Sibérie (1897-1900). Il quitte alors la Russie et s'installe en Suisse, où il publie notamment « Que faire » (1902), ouvrage fondateur dans lequel il expose sa vision de l'organisation d'un parti révolutionnaire.

Ses idées l'emportent au sein du POSDR (Parti Ouvrier Social-Démocrate de Russie) en 1903.

Son courant radical favorable à la dictature du prolétariat se nomme désormais « bolchevik » (dérivé du terme russe signifiant majoritaire), par opposition aux « mencheviks » (minoritaires), socialistes modérés partisans d'une alliance avec la bourgeoisie démocrate. Lénine poursuit son militantisme politique dans divers pays d'Europe jusqu'à la guerre de 1914 où il s'établit en Suisse.

Au contraire de la grande majorité des socialistes russes qui, à l'instar de leur confrères européens, sont partisans de l'union sacrée autour du gouvernement tsariste contre l'Allemagne, Lénine veut combattre la guerre, dans laquelle il voit un affrontement entre pouvoirs impérialistes, pour la transformer en révolution.

Deux mois après la révolution de février 1917 et la chute du tsar, Lénine regagne la Russie. Le pays est alors toujours en guerre contre l'Allemagne, et dirigé par le gouvernement provisoire de Kerensky. Le retour de Lénine en Russie est aidé par le gouvernement allemand qui organise son voyage en train à travers l'Europe en guerre, dans l'espoir de voir une révolution affaiblir son ennemi russe. Les bolcheviks s'emparent effectivement du pouvoir en octobre 1917 et Lénine devient le premier dirigeant de la Russie soviétique. Il signe le traité de Brest-Litovsk (mars 1918) par lequel la Russie conclut une paix séparée avec l'Allemagne et lui cède des territoires.

Lénine se consacre alors à la stabilisation du nouveau régime communiste en Russie : création d'une police politique (la Tchéka), dissolution de l'assemblée constituante, mise en place d'une politique de collectivisation de la terre, lutte contre les paysans riches (Les koulaks). S'ensuit une période de guerre civile et de terreur de masse (« communisme de guerre ») qui s'achève par la victoire des communistes et de leur armée rouge contre les « blancs », partisans du tsar et opposants au nouveau régime soutenus militairement par les puissances occidentales, notamment la France et le Royaume-Uni.

À partir de 1921, alors que la guerre contre l'Allemagne puis la révolution et la guerre civile ont laissé l'économie russe exsangue, Lénine décrète une pause dans la collectivisation en lançant la NEP, « Nouvelle Politique Économique » qui redonne une petite place à l'économie de marché. Sur les décombres de l'empire russe, il crée l'URSS (1922).

Victime d'une première attaque en mai 1922, il est partiellement paralysé et perd par moments l'usage de la parole. Il connaît plusieurs rémissions mais sa santé se dégrade régulièrement. Dès lors, sa succession est anticipée par Kamenev, Zinoviev et Staline qui manœuvrent pour en écarter Trotski. Très diminué, dans l'incapacité d'organiser lui-même sa succession, Lénine meurt le 24 janvier 1924. Contre sa volonté clairement exprimée de son vivant, le corps de Lénine fut embaumé et placé dans un mausolée sur la place rouge à Moscou où il fut exposé au peuple. Le culte de l'image, de la personnalité et de la pensée de Lénine fut un des instruments de propagande du régime soviétique pendant plus de 70 ans. Comme Staline, il demeure encore aujourd'hui une référence dans l'esprit de nombreux russes qui malgré leurs crimes voient en eux les pères de la nation russe moderne.

Le surnom que s'était donné Vladimir Ilitch Oulianov signifie « homme de la Léna », du nom d'un fleuve sibérien. Son origine exacte demeure incertaine.

Vous avez apprécié? Partagez!  Plus...

Hist-geo.com: Histoire et géographie sur le net (Cartes, fonds de cartes, cours, etc.)

Informations légales | Haut